Voici  le mantra d’ouverture que nous chantons en début de séance.
La première partie est un vers du « yoga Taravali » écrit par Sri Shankaracharya ou Adi Sankara, un des saints les plus importants de l’Inde qui vécu probablement au VIII siècle, un maître de yoga d’Advaita Vedanta, une voie non-dualiste.
Le Yoga Taravali décrit en détail le processus de l’éveil grâce au yoga.
Le deuxième vers est extrait d’une longue prière à Patanjali,
Ce verset évoque Patañjali comme l’auteur légendaire des Yoga Sūtra (maximes sur le yoga). Il aurait vécu pendant les premiers siècles après (ou avant) JC et n’aurait été nommé Patanjali qu’à partir du XIème siècle. Jusqu’au Xème siècle, un Patanjali est connu pour son traité sur la grammaire et un autre, auteur du Nidâna sutra (Aphorisme sur l’origine) qui porte sur le rituel védique.
Le fait que l’auteur des Yoga Sutra ne soit pas le même que le grammairien est aujourd’hui consensuel.

Om

Vande Gurunam charanaravinde
Sandarshita svatmasukavabodhe
Nishreyase jangalikayamane
Samsara halahala mohashantyai

Abahu purushakaram
Shankhacakrsi dharinam
Sahasra sirasam svetam
Pranamami patanjalim

Om

     Le chant est présenté comme un moment de recentrage où l’on va donner  une intention particulière à la pratique. C’est un passage du temps quotidien de l’agitation extérieure au temps sacré de l’intériorité. Ce temps est consacré à l’éveil de la vie intérieure, au sentiment d’unité avec soi-même, dans le cœur du pratiquant.

Om                            

Le sens symbolique du Om est la vibration à l’origine de toute création.

Vande Gurunam charanaravinde

Dans la tradition Indienne, il est très courant de commencer une allocution en remerciant la source de la sagesse qui nous est transmise. C’est aussi évoquer l’enseignant intérieur qui se révèle en nous et fait fleurir notre être.

Sandarsita Svatma Sukhava Bodhe
On nous rappelle ici le but ultime du yoga : réaliser (bodhe, celui qui sait) notre véritable essence (svatma : Soi).

Nih Sreyase Jangalikamane
La pratique du yoga a le pouvoir de nous guérir du poison en nous : l’ignorance.

Samsara Halahala Mohasantyai
Samsara fait référence à nos habitudes, à ces schémas répétitifs qui nous limitent dans notre quotidien et dans nos vies. Le samsara a pour effet de nous bercer d’illusions (halahala).

Abahu Purusakaram
Ici nous rendons hommage à Patanjali qui a retranscrit les enseignements du yoga dans les Yoga Sutras.

Sankhacakrasi Dharinam

Sahasra Sirasam Svetam

Cette description est une succession d’attributs de Patanjali quia forme humaine jusqu’aux épaules, est tout blanc, avec 1000 têtes lumineuses, qui porte une épée, un disque, et une conque.

Pour vous entraîner, voici la vidéo du mantra chanté par Pattabhi Jois:

http://www.youtube.com/watch?v=SrQKrt5Ji5U&list=RDSrQKrt5Ji5U&t=6